Changer-de-nom-de-domaine-sans-perdre-son-referencement-cest-possible

Changer de nom de domaine sans perdre son référencement

Réservez le nouveau nom de domaine sans tarder

Quelles que soient les raisons qui justifient de changer de nom de domaine, ne perdez pas une seconde pour réserver votre nouveau nom de domaine auprès d’un bureau d’enregistrement sérieux.

En effet, dès lors que l’aurez réservé – et que vous aurez souscrit le renouvellement automatique de ce dernier pour éviter une perte par négligence – vous pourrez établir votre stratégie pour « transférer » votre site Internet sans perdre votre référencement.

Ne modifiez pas l’architecture du site Internet

Déjà qu’un changement de nom de domaine n’est pas simple à gérer, il est peut-être inutile de vouloir également bouleverser l’architecture de votre site web.

Dites-vous effectivement que toute modification dans la structuration de vos pages va causer des problèmes supplémentaires susceptibles de vous faire perdre votre référencement.

Mettez en place des redirections permanentes

Parce qu’il est essentiel que chacune des pages de votre ancien site web soit associée à une unique page de votre nouveau site, vous devez mettre en place des redirections permanentes, plus connues sous le nom de redirections 301.

Si ce travail peut s’effectuer page par page, il est aussi possible d’intervenir directement dans le fichier .htaccess pour organiser la redirection permanente des pages.

Cette étape est primordiale et beaucoup font l’erreur de seulement rediriger la page d’accueil de leur site web alors montrez-vous vigilant…

Indiquez aux moteurs de recherche votre changement de nom de domaine

Quel que soit le moteur de recherches sur lequel vous désirez référencer votre site Internet, il peut être judicieux de lui indiquer que vous avez pris la décision de changer de nom de domaine. Pour Google — le moteur le plus utilisé par les internautes (découvrez les modifications de l’algorithme Google consécutives à Florida Update 2) —, vous pouvez le prévenir via sa Search Console puisqu’elle propose une option « changement de nom de domaine ».

Pour les autres moteurs de recherche, le plus simple est de leur soumettre un fichier Sitemap du nouveau site. Cela favorisera au moins une indexation rapide des nouvelles pages.

Travaillez vos backlinks

Comme vous le savez probablement, la popularité du site, élément-clé pour le référencement, est étroitement liée aux backlinks. Or, les backlinks dont vous disposiez sont liés à votre ancien nom de domaine et la redirection 301 leur fait perdre beaucoup de leur « jus ».

Aussi, rien ne sert de vouloir absolument mettre à jour tous les backlinks dont disposez votre ancien site. L’idée est réellement d’actualiser ceux qui sont les plus intéressants pour votre référencement. Dès lors que vous les avez identifiés, contactez les webmasters des sites concernés et demandez-leur s’ils peuvent mettre à jour leur lien.

En parallèle, rapprochez-vous des webmasters de sites ayant autorité dans votre secteur d’activité et tentez d’obtenir d’eux quelques bons backlinks. Nul doute que vous pourrez ainsi changer de nom de domaine sans perdre trop votre référencement.

À vous désormais de jouer et de démontrer que, même si cela exige du travail, changer de nom de domaine sans pénaliser son référencement est tout à fait envisageable…

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur pinterest
Partager sur email

Partager cet article

partager cet article

icon03

Configurateur

SERVEUR WEB

Nombre de sites (0)

CPU (0)

RAM (0)

Espace SSD (0)

SERVEUR SQL

CPU (0)

RAM (0)

Espace SSD (0)

icon04

Ressources supplémentaires

Hébergement Cloud Evolution5 € HT
Nombre de sites (3)
Serveur web: CPU (0)
Serveur web: RAM (0)
Serveur web: Stockage (0)

Serveur SQL: CPU (0)
Serveur SQL: RAM (0)
Serveur SQL: Stockage (0)
TOTAL:
conseils dimensionnement

Site Vitrine

Pour un site vitrine ou plus globalement des sites ne contenant que peu de contenu dynamique, la configuration de base suffit.

conseils dimensionnement

Blog

Les besoins en performance pour un blog dépendent principalement du trafic que vous aurez. Par exemple, pour un blog en cours de création ou pour un blog famillial, nul besoin de prendre des ressources supplémentaires. Si votre blog accueille plus de 500 visiteurs uniques par jour, nous vous conseillons de sélectionner des ressources de 1 CPU et 1 Go de RAM pour les serveurs WEB et SQL. Si vous dépassez les 3000 visiteurs uniques par jour, nous vous conseillons au moins 2 threads et 2 Go de RAM pour le serveur WEB et 1 CPU et 1 Go de RAM pour le serveur SQL.

conseils dimensionnement

Site E-commerce

Les sites E-commerce sont des sites gourmants en ressources et nécessitent des ressources allouées.
Si vous êtes en phase de développement ou que vous ne vendez pas trop d'articles différents, vous pouvez vous contenter de 1 thread CPU et d’un 1 Go de Ram.
Si vous avez beaucoup d’articles avec des déclinaisons multiples, le besoin en ressources va rapidement augmenter.