CMS
MERIAM SELLAMI

MERIAM SELLAMI

Quel CMS pour une startup ?

Une startup n’est pas une entreprise comme les autres. Son lien avec l’innovation et son potentiel de croissance lui donnent une ambition et des objectifs particuliers. Elle cherche en effet à développer sa notoriété, fidéliser ses clients et aussi accroître rapidement son activité. Pour atteindre cet objectif, développer un site internet performant revêt une dimension stratégique. Les choix techniques, et bien sûr celui de la plateforme de gestion de contenus (CMS) ont une importance capitale pour l’avenir d’une startup. Son choix se porte alors, dans la plupart des cas, sur une solution performante et évolutive. L'enjeu étant de trouver un socle technique qui saura répondre à un accroissement rapide d’activité. Quels sont les différents types de CMS recommandés pour une startup et quelles sont leurs spécificités ? Voici donc quelques éléments de réponse.

CMS : définition et typologies

Un CMS (« Content Management System » ou « Système de gestion de contenu » en français) est une structure technique permettant de créer un site internet. L’interface d’un CMS est généralement facile à utiliser. Il n’est donc plus nécessaire de savoir coder pour réaliser un site internet. Utiliser un CMS simplifie de fait grandement cette opération et présente de nombreux avantages.
Il existe des centaines de CMS différents, permettant aux startups de :
– faire connaître leur activité (site institutionnel) ;
– proposer leurs produits à la vente (site e-commerce) ;
– produire différents types de contenus, notamment des articles en lien avec leur activité, et de les publier (blog)…
– créer des sites permettant aux membres de leur communauté d’interagir (réseau social)…

Pour autant, tous les CMS ne se valent pas. Ils ont en effet chacun leurs caractéristiques (avantages / inconvénients) et correspondent à des usages précis.

WordPress : simplicité et efficacité

Parmi les différents CMS disponibles, WordPress se distingue par sa simplicité. La plateforme offre effectivement de très nombreux plugins permettant de personnaliser son design. Autre avantage, la « communauté WordPress » est très active et impliquée dans l’amélioration du CMS. Elle est particulièrement intéressante en ce qui concerne la correction de failles de sécurité. La gestion des plugins, des mises à jour et de la maintenance sont souvent délégués à des professionnels, tout comme l’hébergement.

Choisir un hébergement performant : un choix capital

Certains hébergeurs proposent d’ailleurs des offres d’hébergement adaptées aux boutiques en ligne et aux sites internet à fort trafic (hébergement sur une instance dédiée). Les serveurs sont ainsi capables de gérer des « pics » de visites (offres promotionnelles, sortie de nouveaux produits…) sans remettre en cause les performances et la disponibilité du site.

Drupal Commerce : modularité et performance

Drupal est ce qu’on appelle un CMS généraliste, ce qui signifie qu’il peut être utilisé pour tous types de projets, des plus simples aux plus complexes. Cela permet donc de penser l’évolution de sites internet dans la durée. Son extension Drupal Commerce permet quant à elle de développer une boutique en ligne, gérer les stocks et les commandes. Une offre qui répond tout à fait aux demandes des entreprises et à leur potentiel de croissance.
Différents modules permettent d’optimiser le référencement naturel (SEO) de son site internet, un point crucial pour les startups en quête de visibilité. Côté sécurité, là encore, le dynamisme de la communauté Drupal permet de réaliser des mises à jour régulières.

Magento : performance et flexibilité

Magento est une solution solide et performante, particulièrement adaptée aux projets d’envergure. S’il offre nativement de nombreuses extensions et fonctionnalités, ce CMS s’aura également s’adapter en cas de forte croissance d’activité. Il propose en effet la possibilité de créer plusieurs boutiques au sein d’une même plateforme d’administration, de générer des sites e-commerces en plusieurs langues voire en plusieurs devises…

Magento est très riche en termes de gestion de contenus et peut gérer sans difficulté des catalogues de produits très étoffés (allant jusqu’à plusieurs milliers de références). Il est aussi possible de connecter cette plateforme avec des bases de données et des outils métiers. Côté webmarketing, Magento gère sans problème les stocks et les produits, les frais de livraison, la création d’offres promotionnelles et de fidélisation…

PrestaShop : une solution complète et optimisée pour le référencement

Prestashop offre toutes les fonctionnalités utiles à un site e-commerce, des paniers clients à la gestion des paiements, sans oublier la maîtrise des stocks… Plusieurs milliers de thèmes et de plugins sont disponibles, gratuits ou payants. La plateforme ne prend aucune commission sur les ventes.

En revanche, cette plateforme n’est pas 100 % gérée, ce qui signifie que l’utilisateur doit gérer en autonomie l’installation de ce CMS open source et ses mises à jour, ainsi que l’hébergement. L’interface d’administration demande alors un petit temps de prise en main.

Gros avantage pour les startups, à la recherche d’une croissance rapide : Prestashop aide à optimiser le référencement sur les moteurs de recherche. Ceci aussi bien via des fonctions natives que via des plugins à installer.
Le support client de PrestaShop est assez solide : forum, documentation, FAQ… La plateforme propose également un « plan de support » payant qui permet, entre autres, de chater avec un expert.

Sitebuilder : la simplicité au service de l’e-commerce

Autre solution particulièrement prisée des startups, PME, jeunes pousses… : Sitebuilder. Une plateforme facile à prendre en main, proposant des modèles professionnels et qui ne nécessite pas de compétence technique. Sa prise en main est plutôt simple et ses possibilités en terme d’e-commerce, très prometteuses.

Ses modules e-commerce sont particulièrement complets et puissants. Toutes les fonctionnalités d’un CMS sont disponibles : choix d’un thème spécifique à son secteur d’activité, personnalisation graphique, optimisation du référencement, publication simplifiée, sans oublier les fonctionnalités e-commerce (gestion du catalogue, mise en place de différents moyens de paiement, estimation en temps réel des frais de transport…).

Les deux atouts principaux de SiteBuilder sont sa fonctionnalité blog et son système dédié au e-commerce, qui dispose de fonctionnalités très riches.

Le choix d’un CMS est donc hautement stratégique pour une startup. La première étape consiste à bien identifier ses besoins et ses objectifs, afin de choisir le CMS qui saura y répondre de la meilleure manière. En effet, les choix techniques comme celui du CMS doivent pouvoir répondre au développement de la startup.

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email

Partagez cet article