G Suite

Et si G Suite comblait son retard sur Office 365 ?

Si, en matière d’abonnés payants, la G Suite de Google est pour l’heure incapable de lutter avec Microsoft Office 365, la suite bureautique de la firme de Mountain View parvient bien à combler partiellement son retard sur le plan des fonctionnalités. Au point qu’un géant de l’aéronautique a choisi d’abandonner Office pour elle…

Dropbox bientôt intégré à la G Suite

Alors que de nombreuses synergies existent déjà entre le service de stockage Dropbox et la suite bureautique Microsoft Office 365, voilà que le spécialiste du stockage sur le cloud a annoncé la mise en place d’un partenariat avec Google.

D’ici la fin de l’année 2018, Dropbox sera ainsi totalement intégré à la G Suite ce qui signifie que les utilisateurs de cette dernière pourront à souhait créer et modifier des fichiers au sein du service de stockage.

D’ailleurs, Dropbox ne devrait pas être intégré qu’à la suite bureautique de Google étant donné que sa messagerie, Gmail, et son service de messagerie instantanée, Hangouts Chat, devraient également l’accueillir.

Airbus change de cap et choisit la G Suite

Quelques heures seulement après l’officialisation du partenariat Dropbox – Google, c’est une autre annonce qui a fait grand bruit.

Le groupe aéronautique Airbus a fait part de sa décision de stopper l’utilisation de Microsoft Office au profit de la G Suite de Google. D’ici la fin du premier semestre 2019, ce sont ainsi les 130 000 employés d’Airbus qui vont adopter la suite de Google dans le cloud.

Tomas Enders, le CEO du groupe aéronautique, a justifié sa décision ainsi : « Nous avons besoin de technologies qui soutiennent activement nos nouvelles méthodes de travail, des outils numériques modernes qui nous permettent d’être pleinement collaboratifs, de travailler avec nos nombreuses équipes différentes, à travers les frontières et les fuseaux horaires. »

Autant dire qu’Airbus a jugé que la suite bureautique de Google était plus à même d’accompagner ses projets qu’Office 365. Un choix fort qui, à lui seul, démontre que la G Suite commence à combler le retard accumulé sur sa concurrente.

 

 


Share this Article




Related Posts




Post a Comment

Hint: Please enter between 80 - 300 characters.