Tout savoir sur l’ICANN et l’AFNIC​
MERIAM SELLAMI

MERIAM SELLAMI

Tout savoir sur l’ICANN et l’AFNIC

Dans le petit monde de l’enregistrement des noms de domaine, il existe quelques organismes qui ont un rôle essentiel. L’ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers) et l’AFNIC (Association Française pour le Nommage Internet en Coopération) font partie de ces derniers. Présentation…

L’ICANN, pilier majeur de l’Internet mondial

Fondée en 1998, l’ICANN est l’une des autorités majeures de la régulation Internet. Implantée à Los Angeles, elle est une société à but non lucratif qui a une double mission :

– Administrer les ressources numériques de l’Internet (adressage IP, noms de domaine de premier niveau, etc.)

– Coordonner les acteurs techniques

Autrement dit, c’est elle qui a la charge de coordonner toutes les adresses Internet et de garantir que chaque domaine nouvellement acquis soit bien unique, identifiable et accessible par le biais d’un navigateur web. Pour autant, elle délègue à des registrars comme Magic l’enregistrement des noms de domaine en .com mais aussi avec de nombreuses autres extensions.

En parallèle, c’est l’ICANN qui tient le fameux WHOIS, un service permettant à tout individu de vérifier si un nom de domaine est disponible (en savoir plus sur comment vérifier la disponibilité d’un nom de domaine) et d’en connaître le propriétaire si ce n’est pas le cas. Ce service, contraire au Règlement Général sur la Protection des Données actuellement en vigueur dans l’Union européenne, est d’ailleurs fortement décrié.

L’AFNIC, garant du développement de l’Internet en France

Créée en 1997, l’AFNIC est un service de registre sur Internet opérant en France et supervisé par l’ICANN.

Basée dans les Yvelines, l’AFNIC est une association loi 1901 qui remplit plusieurs missions :

– L’attribution et la gestion des noms de domaine en .fr (France), en .pm (Saint Pierre et Miquelon), en .re (Réunion), en .tf (Terres australes et antarctiques françaises), en .wf (Wallis et Futuna) et en .yt (Mayotte)

– Le développement de services support pour les applications de l’économie numérique

– Le transfert des connaissances et savoir-faire acquis pour accompagner de nouveaux projets de gTLD (. paris, .alsace ou .bzh) – La promotion de l’extension .fr (avec un certain succès d’ailleurs) Pour autant, pour enregistrer un nom de domaine en .fr, il vous suffira de vous connecter à un bureau d’enregistrement accrédité par l’AFNIC.

Bien que souvent dans l’ombre, ICANN et AFNIC sont donc des autorités indispensables à la bonne organisation de l’Internet mondial.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur pinterest
Partager sur email

Partager cet article