Block-One-nom-de-domaine
MERIAM SELLAMI

MERIAM SELLAMI

Block.one s’offre un nom de domaine à 30 millions de dollars

Certaines start-ups sont prêtes à tout pour réussir, même à débourser une somme colossale pour s’offrir un nom de domaine. C’est ainsi qu’il y a quelques semaines, Block.one a acquis le NDD voice.com pour la jolie somme de 30 millions de dollars. Suffisant pour intégrer le palmarès des noms de domaine les plus chers de l’Histoire.

Block.one entend renforcer son activité avec un réseau social

Déjà propriétaire de la plateforme EOS où il est possible d’échanger la cryptomonnaie éponyme, Block.one poursuit ses investissements massifs.

Il y a quelques heures, un communiqué de la Securities and Exchange Commission (SEC), le régulateur des marchés financiers américains, a officialisé une transaction de 30 millions de dollars pour l’acquisition du nom de domaine voice.com.

Jusque-là détenu par l’éditeur de logiciels MicroStrategy, ce nom de domaine a effectivement été acheté par Block.one, et ce afin d’être celui d’un futur grand réseau social censé être capable de concurrencer Facebook.

Miser sur le nom de domaine est d’ailleurs une décision hautement stratégique puisque le terme « voice », en plus d’être universellement compris, est un mot très recherché sur Internet. Block.one compte ainsi beaucoup sur cela pour que son projet crée rapidement de la valeur.

Voice.com devient l’un des noms de domaine les plus chers de l’Histoire

Les spécialistes le savent, les « Exact Match Domain » — c’est-à-dire les noms de domaine contenant les mots-clés sur lesquels on désire référencer un site web — peuvent valoir de l’or. Comme le révèle le palmarès des noms de domaine les plus chers de l’Histoire, business.com a été vendu 345 millions de dollars, soit à un prix quatre fois plus élevé que le second de classement à savoir lasvegas.com (90 millions de dollars).

Avec une acquisition pour 30 millions de dollars, Voice.com devient le 6e nom de domaine le plus cher de l’Histoire. Pour rappel, lorsque vous désirez enregistrer un nom de domaine, vous devez en premier lieu vérifier s’il est disponible auprès d’un registrar compétent. Si ce n’est pas le cas, il vous faudra vous rapprocher du propriétaire de ce dernier afin de savoir s’il est vendeur ou non.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur pinterest
Partager sur email

Partager cet article