nom-de-domaine-second-marché
MERIAM SELLAMI

MERIAM SELLAMI

Le second marché des noms de domaine retrouve de la vigueur

Après quelques années de vache maigre, le second marché des noms de domaine a trouvé un second souffle. En effet, en 2019, la vente exceptionnelle du nom de domaine voice.com a permis de lancer une nouvelle dynamique. Faisons donc un petit bilan de ce marché grâce aux données fournies par le DN Journal.

La vente exceptionnelle de « voice.com » pour ancrer 2019

Si l’année 2019 est bonne pour le second marché des noms de domaine, c’est en grande partie parce que « voice.com » a été vendu pour la coquette somme de 30 millions de dollars. À titre de comparaison, l’année précédente, la meilleure vente — celle du nom de domaine ice.com — avait « seulement » atteint 3,5 millions de dollars.

Selon le DN Journal, un magazine américain spécialisé sur le second marché des noms de domaine, la vente du voice.com est historique puisque jamais un nom de domaine n’avait été acquis pour une somme aussi importante. Le « sex.com », extrêmement bien valorisé à l’heure actuelle (en savoir plus sur les noms de domaine les plus chers de l’Histoire), n’a par exemple coûté « que » 13 millions de dollars à son propriétaire en 2010.

Pour rappel, voice.com abrite désormais un réseau social basé sur une blockchain telle que le désirait l’entreprise Block.one à l’origine de cette acquisition.

Un second marché qui a réservé de belles surprises

Depuis le début de l’année 2019, le second marché des noms de domaine a également brillé par d’autres belles ventes.

« California.com » a ainsi trouvé un nouveau propriétaire pour 3 millions de dollars alors que « nursing.com » a été adjugé à 950 000 dollars, ce qui n’est pas rien.

Sans surprise, ce sont donc bien des noms de domaine en .com qui se sont vendus au meilleur prix. Néanmoins, le DN Journal fournit aussi quelques informations sur les noms de domaine avec extension géographique. Ainsi, la vente de « 21.de » pour 90 000 dollars est le record actuel pour 2019. La première extension française (découvrir où enregistrer un nom de domaine en. fr) est loin derrière puisque « appiscreen.fr » a été cédé pour 31 000 dollars.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur pinterest
Partager sur email

Partager cet article